Cycling

Quand les étoiles s’alignent

Allo allo! Je suis en Californie déjà depuis un petit bout (un mois? déjà!). Il s’est passé pas mal de changements depuis l’automne, mais je suis enfin all set et prête à attaquer la saison 2016!

Cali. Bon d’abord, la cali, wow il fait tellement beau, et à tout les jours y fait beau! Un jour tu roules en te disant mon dieu y fait donc bin beau! Le lendemain pis le jour d’après c’est pareil! Hahaha! Pis les routes qui sont tellement.. belles, parfois impressionnantes, et différentes! Y’a plein de bosses vertes, tsé pas des montagnes gigantesques mais des bosses, toutes vertes, parfois aucun arbre juste de la pelouse pis des roches! Weird un peu des fois. Pis c’est pas des champs de blé et d’avoine comme ceux de mon papa, c’est des orangers, des vignobles, partout! Pis des ranchs avec des chevaux, des boeufs éparpillés dans les bosses vertes qui semblent infinies! C,est fou !! J’ai pas assez de photos pour tout vous montrer, ça viendra :)

46

Le bike. L’entrainement va super bien, mes entrainements ont toujours bien été en fait car la discipline fait partie de moi, ça c’est pas nouveau. Mais les derniers changements ont certainement aidé à remonter la motivation au max! Je m’entraine maintenant à temps plein depuis la nouvelle année, c’est un big jump, mais il n’y avait aucune autre option envisageable. S’il y avait un moment dans ma vie pour le faire c’est maintenant! L’opportunité s’est présentée et si j’avais passé à côté je me serais demandé toute ma vie jusqu’où j’aurais pu aller « si ». Bin c’est ça, on va voir! No regrets! All out!

Morro Bay
Morro Bay à 28 degré avec la ptite brise…wow!

Bon financièrement en fait (ah oui pcq ça paye pas les bills s’entrainer..) j’ai commencé à offrir mes services en marketing web comme side line (paid search, pub sur Google, t’as besoin?), ce qui me laisse toute la flexibilité nécessaire pour courir toutes les courses aux 4 coins de l’Amérique! Pis c’est pas comme si travailler à mon compte était qqchose de nouveau pour moi non plus!

Parfois (quand je suis sur une de ces routes à couper le souffle) je me dis que je suis chanceuse d’en être là, mais je sais pas si le mot chanceuse est le bon terme. On fait sa chance dans la vie. Et là c’est un peu comme si les étoiles étaient en train de s’aligner, que toutes les pièces du puzzle se mettaient en place. Mais pas par hasard. Quand je pense à toutes les petites et plus grandes décisions, les petits efforts et plus grands sacrifices que j,ai fait dans les dernières années, c’était toujours avec les mêmes objectifs en tête. Mais c’est juste un autre milestone, que je prends le temps d’apprécier, parce qu’il en reste des efforts et sacrifices, loin d’être fini!

Lake Lopez
Lake Lopez. Ok c’est la seule fois qui faisait pas éclatant de soleil mais c’est pas tous les jours les balades de photographes..

L’équipe. En décembre j’étais très heureuse d’accepter l’offre de l’équipe californienne LA Sweat (LA comme L.A. comme dans Los Angeles, haha). On se concentrera principalement sur les critériums du calendrier national américain et la série USA Crits. Je n’ai pas encore rencontré le reste des filles de l’équipe, mais je pense qu’on va avoir un bon groupe. Présentement je reste chez la manager (Kelli Samuelson) pour profiter de la température et accumuler les kilomètres dans les pattes, mais le camp d’entrainement avec l’équipe sera un peu plus tard en mars. Et ensuite on hit the road pour une longue saison bien remplie! Très hâte!

House
Mon nouveau chez moi à Arroyo Grande

La piste. J’avais été un peu déçue, ou un mélange de feeling disons, suite aux championnats canadiens sur piste en octobre dernier, malgré que ça avait été probablement mes meilleures courses de la saison autant tactiquement que physiquement. J’en avais parlé à quelques personnes. Y’en a qui m’ont dit de focuser là où j’étais la meilleure, d’autres ont dit de focuser sur ce que j’aime. J’ai choisi la 2e option. Mon coeur fini toujours par avoir le dessus, ils appellent ça être passionné? Alors je serai encore sur la piste en 2016. Tant et aussi longtemps que j’aurai envie d’embarquer sur le vélodrome, j’y serai!

Chico. On commence la « pré-saison », si on peut dire, demain à Chico (qqpart en Cali une coupe d’heures d’ici). Une course par étape, 4 courses en 3 jours. C’est encore tôt pour être au top de la forme mais ça va faire du bien de retrouver le peloton! Ma première cette année! J’AI HÂTE!

Tsé quand t'es ULTRA PRETE!
Tsé quand t’es ULTRA PRÊTE!