Cycling

Race report 4e et 5e Coupe de France

Race report des 3 courses de ce weekend écrit sur la route en revenant, dsl pour les fautes on écrit comme ça sort.

Alors vendredi à Mérignac c’était le déluge pour les 90k sur un circuit de 3,5km en forme de 8 avec je sais plus combien de virage, 12?! C’etait a bloc, relance relance relance, mon positionnement a coûté chers (pluie…) mais impossible de me faire larguer sur le plat! No-no, even if you try harder ;) Je termine 29e en ayant tout donné (et livré pas mal de watt sur la machine, les pattes elles étaient bien au rendez-vous!)

Le lendemain un bien petit peloton se retrouve sous la pluie de nouveau (pendant que les autres se gardent des pattes pour dimanche) mon dérailleur commence à galèrer pis apres 1 tour je suis coincée sur la meme vitesse (50-16), donc bah jvais faire comme jpeux et le prendre en riant! Fixed gear c’est pas comme si je connaissais pas hen (Je fais 14e, sur 33 je pense)

Aujourd’hui dimanche à Sauternes fini la rigolade, un peloton de 142 sur la ligne..110km et quelques bosses au menu, aussi bien vider toutes les réserves avant de partir hen! Mais ah c’etait tellement beau, une super belle région, les vignobles à perte de vue, et le soleil, ahh ca allait etre une belle journée! Belle, et non sans douleur.. Et non sans léger stress à 30min avant le départ quand le mécano arrive pas a résoudre le mystère de mon dérailleur et il décide de tout démonter et changer les cables, lol, MERCI à Norman le mécano d’une autre équipe! De s’etre dévoué à remettre mon vélo en ordre dand un temps record pour que je puisse prendre le départ, et avec un vélo qui allait tout à coup top notch! Clic clic clic bam bam bam

Au 3e tour les chutes les cassures et un rythme de fou voilà c’est parti, je me retrouve dans le groupe de tête avec déjà  le tier ou la moitié du peloton de disparu pour de bon. Y’a eu quelques moments cool genre la longue descente ou faux plat decendant qui etait tellement vite et à bloc sans être dangereux mais le feeling de la vitesse là aaahhhh j’aime ça aller vite!!

Pis après c’est devenu moins drôle, je sentais des crampes dans mon estomac et j’etais déjà en mode survie a 40k de la fin, oh oh. À 3 tours de la fin je décroche dans la bosse et s’ensuivra la chasse de ma vie (bah ca m’arrive souvent de faire la chasse de ma vie, mais tk c’en était une autre!) Mes crampes sont de plus en plus fortes c’etait des couteaux que j’avais dans le ventre ahh j’étais mal j’avais envie de pleurer.. Jusqu’à ce que la moto remonte sur moi et le gars me dit que je gagne du temps et que jpx rentrer, « allez ca va l’faire »! Aaahhhh haha tsé ces moments là..y’a bin juste une course de bécik pour te mettre dans un état de même! Jremet une dent, j’ai le ventre tout crispé..pace pace pace ca va l’faire! Mon powermeter m’indique que je roule fort encore malgré les crampes alors on continue! Pis finalement j’arrive au bas de la bosse et j’ai pas pu recollé, là je sais que je reverrai plus le peloton..20k to go. Fuck.

Mais y’a tellement de coureuses encore derrière que je peux pas me laisser coaster. Finalement jtrouverai une fille, une roue à m’accrocher, qui m’amènera à la derniere bosse du finish, avec mes crampes au ventre qui sont tjrd aussi intenses, avant de m’effondrer sur la ligne les larmes aux yeux de douleur/soulagement/épuisement/satisfaction en 43e derriere le groupe de tete. C’etait le mieux que je pouvais faire.

Alors la conclusion, encore bcp de boulot à faire, la forme elle commence à etre pas mal pas mal par contre, et surtout je repars avec une énorme expérience ds ma valise et j’ai bien bien hate de voir la suite! Retour au bercail cette semaine :) yay maison :)